single
08.02 2024

Trouver sa juste place

🤔 Suis-je à ma place ?

➡ C’est une question que je me suis souvent posée, à plusieurs moments de ma vie et dans plusieurs domaines de ma vie.

👧 Enfant, je prenais beaucoup de place lors des repas de famille par exemple parce que j’avais plein de choses à raconter.

👩 Adolescente, je ne me sentais pas à ma place parmi mes ami.e.s car je me sentais différente. Et pourtant, j’ai souvenir au collège qu’on m’attribuait une place bien claire : celle de la bonne élève qui sait parler en public et qui a toujours quelque chose à dire. Du pain béni pour mes professeurs en rade, en cours ou pour des projets pédagogiques !

🙍‍♀️ Jeune adulte, la question de la place s’est posée dans le champ professionnel : impossible de trouver UN métier qui plairait. J’ai choisi des études d’histoire pour pouvoir faire à la fois de la littérature, de l’épistémologie, de la géographie, de l’archéologie, de la numismatique, du latin, de l’anglais… Bref, à croire que je ne tenais pas en place.

👩‍💼J’ai évoqué récemment ici aussi comme je ne me sentais pas à ma place lors de ma première expérience professionnelle en banque. Tellement de décalage entre ce que je vivais à l’intérieur et ce que je voyais à l’extérieur ! J’ai alors cherché à me rapprocher de moi-même, à trouver un sens, à chercher quelle était ma véritable place.

💡 La constante dans tout cela a été cette valse permanente à chercher à articuler le JE-NOUS : moi et les autres, moi et mon environnement, les autres et notre environnement, nos perceptions du monde, mes perceptions du monde et celles des autres… Bref, un sacré sujet pour me positionner dans le monde !

✅ Depuis que j’ai posé et fixé que je me lève le matin pour permettre à chacun d’exprimer son plein potentiel afin de construire ensemble un monde d’harmonie en soi et autour de soi, je prends la mesure de ce que cette double dimension moi/le reste du monde implique : je choisis aujourd’hui mes contributions et œuvre à mon échelle pour tendre vers ce monde d’harmonie auquel j’aspire.

➡ Dans mes choix professionnels, je reviens souvent à ces questions : ce projet contribue-t-il à la manière à laquelle j’aspire voir le monde ? Si j’interagis ici, y-a-t-il de place pour moi et pour nous ? Suis-je à la fois libre et en sécurité ici avec moi-même et avec les autres ?

Si je peux équilibrer mon JE-NOUS alors je suis au bon endroit!